Ici, je vais te partager mon parcours de vie qui m’a mené au point où j’en suis, pour que tu en saches un peu plus sur moi et mes objectifs.

 


 

 

Pour commencer : qui suis-je ?

 

On va commencer par le début : je m’appelle Rémi, et comme tu peux facilement le deviner par mon accent (si as vu mes vidéos youtube), j’habite dans le Sud de la France.

Et honnêtement, je suis un mec comme les autres à deux exceptions près

  • J’ai habité aux États-Unis les 7 premières années de ma vie, et donc je parle anglais couramment (ça nous sera utile un peu plus loin sur cette page)
  • et j’ai eu la chance d’avoir commencé la musculation à 12 ans.

 

 

Pourquoi j’ai commencé la musculation

 

D’ailleurs, pour la petite histoire : j’ai commencé la musculation parce que j’étais maigre (on m’appelait « gringalet »), et je pensais qu’avoir un corps musclé allait me permettre d’enfin être populaire avec le sexe opposé.

J’ai 12 ans sur la photo ici

Spoiler : ça n’a pas marché comme prévu

Malgré tout, ça m’a quand même motivé à commencer la musculation.

Mais bon, pas assez pour me renseigner sur le sujet, vu que j’ai fait n’importe quoi pendant mes deux premières années de musculation.

Programme musculation 100 pompes par jour, séance musculation full body tous les jours, alimentation composée presque exclusivement de chips, y’a pas une erreur que je n’ai pas faite.

Mais malgré tout ça, j’ai quand même réussi à bâtir un minimum de muscle

14 ans :

 

Début de l’addiction

 

Puis, à 14 ans, vu que je ne suis pas arrivé à mes objectifs musculaires, j’ai commencé à développer mes connaissances sur l’entraînement.

Et c’est la première fois que j’ai fait un programme musculation relativement correct.

Et sans surprises, vu que j’étais en train de travailler mes muscles plus intelligemment, j’ai commencé à bâtir pas mal de muscle plutôt rapidement (les gains musculaires du débutant sans aucun doute)

C’est à ce moment là où mon addiction à la musculation a commencé, et depuis, elle n’est pas partie.

Depuis cet âge-là, je n’ai pas passé une seule semaine sans avoir fait au moins une séance muscu.

 

 

Prise de confiance

 

Et du coup, d’après mes calculs infaillibles de l’époque, si je maintenais cette prise de muscle rapide, j’allais devenir extrêmement musclé en seulement quelques années.

D’ailleurs, mon objectif de l’époque était de devenir Mr.Olympia dans la catégorie Men’s Physique (ceux avec les maillots de bain), mais sans prendre de stéroïdes.

Et une fois que ma prise de muscle du débutant commençait à ralentir, pour attendre mes objectifs, il fallait que j’augmente mes connaissances sur l’entraînement et la nutrition.

Inutile de dire que je n’ai pas réussi mon objectif, mais malgré tout, je suis content de l’avoir eu puisque ça m’a forcé à passer énormément de mon temps à me renseigner.

15 ans :

 

 

Début de l’amour de l’apprentissage

 

À l’époque, je réalisais bien que pour être le premier Mr.Olympia naturel, il fallait que j’apprenne plus que les concepts de bases, il fallait que je sache quelque chose que les autres ne savent pas.

Et c’est en voulant approfondir mes recherches que je suis tombé nez à nez avec le grand problème du monde de la musculation française :

Il n’y a presque aucune chaîne Youtube qui aborde les sujets un peu plus compliqués en détail.


Micro parenthèse

Et c’est ce problème que je finirais par vouloir résoudre quelques années plus tard avec le site site web que tu es en train de lire. Mais on n’y est pas encore, donc revenons à ma petite histoire.


Du coup, c’est ici que ma connaissance de l’anglais est rentrée en jeux, parce que ça m’a permis d’aller voir du côté américain pour me renseigner.

Et il y a beaucoup de chaînes extrêmement informatives qui m’ont aidé à passer du stade « débutant en musculation » à intermédiaire.

16 ans :

 

Nouvel obstacle

 

Du coup, à l’époque, je savais structurer mes séance musculation, et je savais comment augmenter ma prise de muscle avec mon alimentation.

Et quelques années plus tard, c’est vrai que j’avais un physique beaucoup plus impressionnant, mais j’étais toujours loin des objectifs que je m’étais fixés au début de ma carrière de pratiquant de musculation (rappel : être Mr. Olympia Men’s Physique, mais naturel).

À cette époque-là, je réalisais bien que pour atteindre mon objectif, il fallait que j’ai beaucoup plus qu’un bon entraînement. En fait, il fallait que je sache quelque chose que les autres ne savaient pas.

Et vu que mes parents sont un peu des « hippies » qui adorent les traitements au naturel, dès le plus jeune âge, je savais que les plantes peuvent avoir des propretés extrêmement puissantes sur le corps. Donc j’ai commencé à me renseigner sur les compléments alimentaires pour la musculation. Plus précisément les plantes qui boostent la testostérone, perte de poids, force, endurance, hormones de croissance, etc.

C’est à ce moment-là que je suis arrivé à une impasse dans mes « recherches », vu qu’il n’y avait aucun Youtubeur, même du côté américain qui faisait des analyses précises sur les plantes un peu moins connues.

Et du coup, ça m’a forcé d’aller dans le vif du sujet et de lire les études et revues scientifiques.

17 ans :

 

Premier site web sur la musculation

 

D’ailleurs c’est à ce moment-là, que j’ai décidé de créer mon premier site web (en anglais) sur la musculation : dans le but de partager tout ce que j’apprenais sur les plantes, compléments et musculation pour que les autres mecs comme moi ne soient pas obligés d’aller s’embêter à lire des papiers compliqués.

Ceci dit, comme pour la musculation, pendant les premiers mois de la création du site, vu que je ne savais pas ce que j’étais en train de faire, je faisais un peu n’importe quoi.

Mais malgré tout, un an ou deux plus tard, j’avais quand même réussi à être plutôt bien référencé pour certains mots-clé.

Le problème, c’est que j’ai abandonné ce site quand j’ai commencé mes études.

18 ans :

Ici, j’ai l’air nettement plus musclé, mais si je suis honnête, la majorité du changement musculaire que tu vois est dû à des bons angles, bonne lumière et des filtres photo. Si tu me voyais dans la rue, je ne ressemblais pas à ça

Et il a fallu attendre la fin de mes études avant que je commence le site web que tu es en train de lire maintenant. Mais malgré tout, j’ai fini par le faire.

 

Passion de la méthode scientifique

 

Et c’est en faisant mes recherches et en écrivant les articles pour ce nouveau site (celui-ci) que j’ai trouvé une réelle passion pour la méthode scientifique.

La méthode scientifique est très simple : tu dois justifier toutes tes affirmations avec des études scientifiques. Sinon, ce que tu racontes n’est pas techniquement vrai.

Pour moi, c’est cette méthode scientifique qui manquait et qui manque toujours au monde du fitness vu que la grande majorité fonde leur propos sur leur expérience, ou ce qu’on leur a dit, ou ce qu’ils ont vu dans une vidéo, sans être allé lire les informations à leurs source (aka les études)

Frustré par la façon que les autres youtubeurs très connus sur la plateforme traite leurs sujets de leurs vidéos, j’ai décidé de ne jamais faire comme eux.

Ce qui explique pourquoi je passe mon temps à parler d’études scientifiques.

Et, idéalement, ce que je veux faire, c’est pas vraiment donner mon opinion sur les choses, mais te donner toutes les informations pour que TU puisses créer ton propre opinion à partir de toutes les informations.

Et c’est sur ces belles paroles que je termine cette page : )

19 ans :

S'abonner à mes News

Des informations fraîches pour se tenir en forme !

La demande d'abonnement à bien été prise en compte. Merci !